Full fds banniere

Communauté

Fête de la Science

Entretien avec André Brack, Ambassadeur de la Fête de la Science 2021 en région Centre-Val de Loire

Publié par Centre•Sciences, le 10 mai 2021   430

Xl echosciences brack

Découvrez le parcours et l'engagement de l'ambassadeur 2021 de la Fête de la Science en région Centre-Val de Loire.

Entretien avec André Brack, Directeur de recherche honoraire au CNRS, et ancien président de Centre•Sciences.

-------

André Brack, vous êtes ambassadeur de la Fête de la Science 2021 en région Centre-Val de Loire pourquoi avoir accepté cette mission ?

La science et les techniques font partie de la culture au même titre que les arts. Partager le savoir, c’est permettre au plus grand nombre de participer à l’aventure scientifique et technique. C’est aussi l’occasion de débattre des questions sociales qui préoccupent l’esprit humain comme le climat, l’environnement, les énergies, la santé ou la quête des origines.

Cette année nous fêtons les 30 ans de la Fête de la Science, qu’est-ce que cela représente pour vous ?

Une belle aventure commencée en 1989 avec les Etats Généraux de la culture scientifique, technique et industrielle et officialisée en 1991 par Hubert Curien, alors ministre de la Recherche et de l’Espace.

Vous avez été directeur de recherches, pouvez-vous nous expliquer sur quels sujets de recherches avez-vous travaillé ?

Chimiste, j ‘ai commencé par faire des modèles chimiques de la soie pour en déterminer la structure. Très rapidement, je me suis livré à la chimie de l’origine de la vie en synthétisant des modèles de protéines ancestrales. Plus tard, j’ai participé activement à la recherche de vie extraterrestre dans le Système Solaire et au-delà. 

Cette année, le thème de la Fête de la Science porte sur l’émotion de la découverte. Qu’est-ce que cela vous inspire ?

Je partage ce qu’écrivait Christian de Duve, prix Nobel de médecine en 1974,  à la fin de son livre "A l’écoute du vivant" paru chez Odile Jacob en 2002 : "J’ai connu la joie d’apprendre, le plaisir presque voluptueux de comprendre, le rare éclair d’illumination, l’austère satisfaction d’observer les règles du jeu scientifique, fondées sur la rigueur et l’intégrité intellectuelles. Ces émotions et ces impératifs, je les ai partagés avec d’autres scientifiques."

Avec Christian de Duve à France Culture en 2013

Si vous deviez résumer en quelques mots ce que votre recherche vous procure en terme d'émotions, que diriez-vous ?

Le bonheur de comprendre et de partager ce plaisir avec le public en tant que passeur de science

Revenons à la Fête de la Science, qu’est-ce qui vous a animé dans votre relation au public lors des événements de culture scientifique ?

Voir briller les yeux des enfants quant ils perçoivent les sciences comme une aventure.

Au collège Bégon à Blois

Pouvez-vous nous raconter le moment où vous avez ressenti le plaisir de partager les sciences avec d’autres ?

En prenant conscience très tôt que je devais mon beau métier de chercheur aux citoyens et qu’il me revenait de les faire participer à l'aventure.

La culture scientifique constitue un engagement incontournable pour vous ? Comment l’expliquez-vous ? Qu’est-ce qui vous motive ?

Il est impératif de donner à tous les citoyens un bagage scientifique de base afin qu’ils puissent participer en toute connaissance de cause aux choix politiques qui engagent l’avenir de la planète. Il faut également attirer les jeunes vers les carrières scientifiques et techniques car ils représentent les forces vives de demain.

Une petite anecdote sur une action de culture scientifique ? Sur votre recherche ? Racontez-nous…

Lors d’une conférence près de Montpellier, j’évoquais la faune fossilisée de Burgess au Canada, vieille de 505 millions d’années, et plus particulièrement avec ses cinq yeux, probablement détruit par un impact météoritique. Une voix au fort accent méridional s’éleva alors "Ce n’est pas la peine d’avoir cinq yeux et ne pas voir venir le bolide !"

Et pour l’édition de la Fête de la Science en 2021, quel est votre projet ? 

Une opération sciences et arts de dix heures non-stop avec des interventions de jeunes où alterneraient maths, physiques, chimie, astronomie, sciences économiques, philosophie, peinture, musique, poésie…En plus du public, ce serait l’occasion de revoir tous les acteurs qui ont fait vivre la culture scientifique pendant 30 ans.

Un mot pour conclure ?

Bon anniversaire et meilleurs vœux de longue vie à Centre•Sciences qui fête également ses 30 ans.

-------

Entretien réalisé par Béatrice Saulnier, coordinatrice de la Fête de la Science à Centre•Sciences

À noter les dates de la Fête de la Science 2021 : du 1er au 11 octobre.

Le programme complet en région Centre-Val de Loire accessible dès cet été sur www.centre-sciences.org ou www.fetedelascience.fr