Autisme : Un trouble aux multiples facettes

Publié par Inserm Imagerie & Cerveau Université de Tours, le 10 janvier 2021   140

Xl le magazine 45 web

Avec la contribution de l'équipe du Prof. Frédérique Bonnet-Brilhault.

L’autisme toucherait 700 000 personnes en France. Ce trouble du développement entraîne, dès la petite enfance, un spectre de manifestations variées qui lui donnent son nom : "trouble du spectre de l’autisme", ou TSA. Destinés à évoluer tout au long de la vie selon une "trajectoire développementale" qui diffère d’un individu à l’autre, les signes du TSA, quand ils sont gênants, sont susceptibles d’être influencés positivement par des programmes d’éducation et de rééducation, ou des thérapies innovantes. L’enjeu, aujourd’hui, est multiple. Avant toute chose, il faut diagnostiquer précocement un terrain caractéristique d’un TSA. Ensuite, pour orienter son évolution, il est nécessaire de connaître finement ses multiples manifestations, leur intrication, les mécanismes biologiques qui les sous-tendent, et d’anticiper le mal-être qu’elles peuvent engendrer pour les personnes autistes et leur entourage. Enfin, il s’agit de réfléchir sur l’épanouissement de celles-ci dans la société et plus largement sur la qualité de vie, notamment pour les adultes… car le TSA ne prend pas fin à 18 ans.

Source : Inserm le Magazine