Conférence

Mercredis de Thélème : Héritage et usages contemporains de la Renaissance

Dernière séance du cycle "Les 500 ans de la Renaissance" avec Aurélien Robert, Benoist Pierre et Laurent Gerbier.


Avec Aurélien Robert et Benoist Pierre - CESR - Université de Tours

 Modérateur : Laurent Gerbier - CESR - Université de Tours


Aurélien Robert : "La philosophie de la Renaissance, la philosophie d'aujourd'hui"

En cette année de célébration des 500 ans de la Renaissance résonnent des appels à "faire renaissance" ou encore à retrouver l'esprit de la Renaissance. Qu'est-ce à dire? Quiconque souhaite faire un usage contemporain de la philosophie de la Renaissance doit d'abord s'efforcer d'en définir les contours. Or une telle opération nous tend un double piège: d'un côté, l'historien, par souci de fidélité au passé, risque de rendre la Renaissance dépaysante, exotique et donc inactuelle et pour ainsi dire trop lointaine pour être réactualisée; de l'autre, le philosophe qui souhaite participer au débat contemporain aura tendance à sélectionner dans le passé de sa discipline ce qui fait encore écho à ses intérêts présents, au risque de passer à côté de ce qu'à véritablement été la philosophie de la Renaissance. Dans un cas, on ne peut rien reprendre de la Renaissance, dans l'autre on fait semblant de le faire. Comment sortir de ce dilemme? Entre ces deux extrêmes, à défaut de réactualiser des contenus philosophiques, il nous semble possible de goûter et même de nous approprier l'attitude critique adoptée par certains humanistes vis-à-vis d'une pratique "scolastique" de la philosophie.

Aurélien Robert est chargé de recherches en philosophie au CNRS et directeur adjoint du CESR de Tours. Historien de la philosophie, il a notamment travaillé sur les rapports entre philosophie et médecine, sur l'atomisme et la réception d'Epicure à la fin du Moyen Âge et à la Renaissance.  Il a reçu en 2019 la médaille de bronze du CNRS pour ses travaux sur l'histoire de l'atomisme au Moyen Âge. Il a notamment publié avec Ch. Grellard, Atomism in Late Medieval Philosophy and Theology (Leyde-Boston, 2009) et avec J. Chandelier, Frontières des savoirs en Italie à l'époque des premières universités (Rome, 2015).

Benoist Pierre : Héritages et usages contemporains de la Renaissance : un effet de mode ?

Informations à venir

Modération : Laurent Gerbier

Maître de conférences en philosophie de la Renaissance à l’Université de Tours, membre du Centre d’Études Supérieures de la Renaissance, ses travaux se partagent entre la philosophie morale et politique de la Renaissance (en particulier Machiavel et La Boétie) et la philosophie des cultures contemporaines (en particulier la bande dessinée et la science-fiction). Il est notamment co-directeur de la collection « Cahiers La Boétie » (Éditions Classiques Garnier) et de la collection « Iconotextes » (PUFR). Dernier ouvrage publié : Les raisons de l’empire. Les usages de l’idée impériale depuis Charles Quint (Vrin, 2016).

Xl chimere pour site
Lieu :
Thélème - Salle de spectacle de l'Université de Tours
3 rue des Tanneurs, 37000 Tours
Tarifs :

Entrée libre et gratuite

le
mai 15 2019

De 18:30 à 20:00