Sites Naturels - Sites Patrimoniaux

Réserve Naturelle Nationale des vallées de la Grand'Pierre et de Vitain

Créée par décret ministériel en 1979 pour son intérêt écologique et archéologique, la réserve, constituée en grande partie de propriétés privées, s’étend sur un territoire de près de 300 hectares.

La mosaïque des principaux milieux naturels, pelouses calcicoles, bois de chênes pubescents, de buis, forêt fraîche, marais, rivière « La Cisse », contraste avec les cultures intensives du plateau de Petite Beauce. Près de 40 % de la surface de la réserve sont formés d’écosystèmes d’intérêt européen. La réserve est aussi un espace corridor entre Beauce et val de Loire.

Cette mosaïque résulte d’une exploitation ayant débuté au Néolithique ; les pelouses calcicoles, issues des premiers défrichages, ont servi de parcours à moutons depuis 6000 ans jusqu’à 1950.

La conservation de cette richesse nécessite une gestion et un suivi du site. Pâturage ovin et actions locales de fauche sont donc menés en accompagnement des processus naturels d’évolution des milieux.

L’éperon de la Grand-Mesle, délimité par la vallée de la Cisse et la vallée sèche de la Grand-Pierre, héritage de la dernière glaciation, abrite, dans une levée de pierres et des tumuli circulaires, des tombes datées de -2400 à -1200 ans. Cet ensemble constitue la plus grande nécropole protohistorique de la Région Centre.

Un parcours artistique, créé en 2006 par Michel Blazy, permet aux visiteurs, seuls ou accompagnés, de découvrir ce site remarquable.

En 2009, la réserve naturelle des vallées de la Grand-Pierre et de Vitain a fêté ses 30 ans. Une manifestation fut organisée pour célébrer l'évènement les 18 et 19 septembre

Préserver la biodiversité, c'est à la fois prendre en compte les plantes cultivées, les animaux domestiques, la flore et la faune sauvages, les micro-organismes, etc.

[ Les actions prévues ]

Relancer le pâturage traditionnel des pelouses à orchidées

Protéger et laisser vieillir la forêt à buis

• Restaurer les marais de la Cisse pour préserver la ressource en eau et maintenir un équilibre biologique fragile.

Comprendre comment fonctionne le paysage écologique de la vallée.

Améliorer l'accueil du public dans la réserve naturelle nationale des vallées de la Grand-Pierre et de Vitain : Maison de la Nature.

Informer la population sur l'état d'avancement du plan de gestion.

Contact

02 54 51 56 70 / myriam.le-quere@cdpne.org
41330 Marolles, France

Localisation