[RécréaSciences] - Pourquoi y a-t-il différentes échelles de température ?

Publié par Centre•Sciences, le 6 septembre 2019   95

Xl questionmoissept19

C’est historique, les graduations des thermomètres ont été construites par plusieurs inventeurs, ce qui explique pourquoi il existe plusieurs unités avec des conventions différentes :

  • Échelle Fahrenheit (1724)
  • 0 pour la température minimum atteinte dans la ville de Dantzig au cours de l'hiver 1708-1709 et 96 pour la température du sang de cheval
  • Échelle Réaumur (1731)
  • 0 pour la glace fondante et 80 pour l’ébullition de l’eau
  • Échelle centigrade (1742) devenu échelle Celsius (1948)
  • 0 pour la glace fondante et 100 pour l’ébullition de l’eau
  • Le kelvin est une unité définie par rapport au zéro absolu (-273,15° C). Mais un kelvin est équivalent à un degré Celsius.

Toutes ces températures sont obtenues à une pression atmosphérique dite "normale" de 1013 hPa (hecto Pascal) au niveau de la mer.

Pour une personne utilisant les degrés Fahrenheit notre corps n’est pas à 37°C mais à environ 100°F.

En France, comme dans la majorité des pays, les degrés Celsius sont utilisés pour connaître la température. Aux Etats-Unis, c’est plutôt les degrés Fahrenheit.

Pour en savoir plus sur la température, retrouvez la malle "Chaud Devant !" sur le site de Centre•Sciences.

Panneau de la malle Chaud Devant !
Malle réalisée par Centre•Sciences avec le soutien du Conseil régional Centre-Val de Loire et de l’Anru dans le cadre du projet C’est dans l’Aire, lauréat des Investissements d’Avenir.


>> Copyright image de Une : Samuel Roux



RécréaSciences - Éveiller notre curiosité scientifique tout en nous amusant : c'est le pari de ce rendez-vous avec Centre•Sciences, Centre de promotion de la Culture Scientifique Technique et Industrielle de la région Centre-Val de Loire.

Retrouvez d'autres RécréaSciences sur le site de Centre•Sciences et régulièrement dans l'émission "Terre de Sciences" diffusée sur RCF Loiret.